Vive Reborn Index du Forum 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes    S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 

La pâtisserie de Namimori
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive Reborn Index du Forum -> Le monde -> Le Japon -> Namimori
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kohane

Millefiore Family

Hors ligne


Inscrit le: 05 Nov 2008
Messages: 90
Localisation: Bouquine dans un coin =w=
Féminin Taureau (20avr-20mai) 狗 Chien
Vie:
Attaque: 125
Défense: 125
Vitesse: 125
Famille: Millefiore
Rang: Bras Droit
Flamme: Flamme de la Pluie

MessagePosté le: Mer 26 Nov - 22:33 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

La pâtisserie de Namimori est un lieu très apprécié par les habitants grâce aux couleurs vives et chaleureuses de la boutique, ainsi que par leur merveilleuses préparations. Toutes personnes saines d'esprit, et qui aiment les bons plats, vont ici.

Kohane arriva tranquillement à la pâtisserie. Son estomac grondait bruyamment, attirant le regard réprobateur des passants, et le regard amusé des autres. Kohane, elle, s'en fichait complètement. Tout ce qu'elle voulait, c'était manger une bonne gaufre au nutella, ou bien un énorme gâteau au chocolat avec plein de chantilly et quelques smarties éparpillés de-ci, de-là. Ou même les deux à la fois. Oui...elle était affamée... et un peu fatiguée du trajet " Q.G - pâtisserie " en béquilles. Elle entra dans la boutique et s'approcha du comptoir.

" Bonjours ! " s'exclama-t-elle, tout sourire, à son interlocutrice. " Est-ce que je pourrai avoir une gaufre recouverte généreusement de nutella avec une pointe de chantilly, s'il vous plait ? "

" Tout ce que vous voulez " lui répondit-elle, un sourire poli sur ses lèvres.

La pâtissière regarda un instant la nouvelle venue, puis se dirigea vers ses fourneaux et passa la commande. Elle revint quelques minutes plus tard, une magnifique gaufre dans les mains.

" Voilà, cela fait 900 yen je vous pris "

Kohane paya, sortit avec quelques difficultés de la pâtisserie et s'assit en terrasse pour déguster son délicieux mets.
_________________
/#/ Atashi no yume /#/
/#/ Kohane's Theme /#/


Dernière édition par Kohane le Mer 10 Déc - 19:35 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mer 26 Nov - 22:33 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lanie Showcore ~

Kokuyo Clan

Hors ligne


Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 16
Localisation: « Si il vient un rêve d'amour, dois-je crier ?
Féminin Balance (23sep-22oct)
Vie:
Attaque: 155
Défense: 155
Vitesse: 155
Famille: Gang Kokuyo
Rang: Chef de Gang
Flamme: Flamme de la Brume

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 16:10 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

    Une belle petite journée ensoleillée et pénarde sur la terrasse d'une pâtisserie. Voilà ce qui était prévu par la dirigeante du clan Kokuyo. A vrai dire, elle venait tout juste de revenir " en ville ", alors, elle avait bien le droit de se réserver une journée tranquille sans prise de tête, non? Surtout qu'elle avait déjà eu son lot d'émotions un peu plus tôt dans la matinée, plus précisément dans la forêt de Namimori. Genre, l'autre crétin qui s'était éclaté à vider son chargeur sur une femme. Pathétique, les nuisibles de son espèce, 'fallait tous les pendre. Quel abrutit. M'enfin, par chance, la jeune femme en était sortit indemne. Fallait pas la prendre pour une débutante quand même. Et donc, la Dame était là, tranquille, assise sur la terrasse de cette jolie pâtisserie, sirotant un jus de fruit, seule. Elle portait des lunettes de soleil dites " Mouches ", 'faut dire qu'elle se la pétait pas mal, là. Son bonheur était parfait - d'ailleurs, elle s'apprêtait à faire une petite sieste, sauf qu'un petit bémol la perturba et lui fit rapidement – un peu trop, oublier cette idée là. Cette fille, là, cette brune. Elle la connaissait. Elle l'avait déjà vue quelque part. Mais où? Lanie était sceptique. Le soleil lui brouillait peut être la vue. Mais non, même ce parfum. Hum. Il lui fallut plusieurs secondes pour réaliser. Mais oui! La petite brunette, dans la forêt, haha, le petit chien chien de la Big Boss de ce gang de mafieux là... Peu importe le nom. Lanie esquissa un sourire espiègle, elle avait envie de jouer avec elle, c'était très divertissant de jouer avec une chienne, Lanie avait assez d'expérience pour savoir de quoi elle parlée. Tel un maitre jetterait un appât à son animal, la jeune femme saisit un morceau de chocolat - souvent donné avec un café, qu'un client avait certainement abandonné sur sa table un peu plus tôt. Et elle le balança tout simplement sur celle de la brune, afin d'attirer son attention. Peut être ne la reconnaitrait elle-même pas avec ses lunettes, tant mieux, ça n'en serait que plus drôle! Lanie la siffla, moqueuse. Elle était totalement décontractée sur sa chaise, complètement allongée en arrière, elle se tenait presque comme un homme ayant un peu trop bu.
    «Limite je pourrais croire que tu me suis à la trace, petite chienne! Ou est-ce le chocolat que tu as flairé depuis là-bas? » Lanie gloussa, riant, mielleuse. Quelle peste, cette femme... Blessante et provocante sans aucunes raisons. Mais soudain, elle sembla confuse. Elle venait de remarquer les béquilles de la jeune fille. Elle en avait bien bavée dis donc, la pauvre. Et où était son chef, là, en fait? Lanie eu presque pitié de la petite brunette. Son chef la manipulé, elle se servait d'elle comme d'une merde, un simple bouclier vivant. Lanie pourrait parier que la chef du clan de mafiosos était tranquille à son QG, en bonne santé en train de siroter un jus de fruit identique au sien. Pitoyable. Lanie sentit de la colère monter en elle. Elle ne ressentait aucune compassion, seulement, elle était déçue que la jolie brunette soit tombée aussi bas.«Ils t'ont pas ratés. La prochaine fois, ça ne sera pas une jambe, mais la vie que tu perdras, imbécile. Laisse tomber, ce sont tous des blaireaux! De toute façon, si ce ne sont pas eux qui reviennent te finir bientôt, ça sera moi qui te tuerais, alors, abandonne chérie!»
 

_________________
Mon Putain de Coeur fait Clic Cloc Ding Dong.
« Vous voulez dire sans Sex? Je veux dire sans passion. ♫


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Kohane

Millefiore Family

Hors ligne


Inscrit le: 05 Nov 2008
Messages: 90
Localisation: Bouquine dans un coin =w=
Féminin Taureau (20avr-20mai) 狗 Chien
Vie:
Attaque: 125
Défense: 125
Vitesse: 125
Famille: Millefiore
Rang: Bras Droit
Flamme: Flamme de la Pluie

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 19:55 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

Un chocolat tomba su la table de la brunette. Elle le pris et lut son emballage.Chocolat Noir...Un air de dégout passa sur les traits fin de la jeune fille. Du chocolat noir, quelle horreur ! Rien ne l'écœurait plus...A part peut être le citron...Elle jeta alors ce petit carré sur une table voisine. Elle entendit alors quelqu'un lui parler, une femme en l'occurrence. Ses propos étaient assez blessants, voir humiliants.  Et puis...cette silhouette, cette manière d'agir et de parler...Cela ne pouvait être qu'une seule et même personne, Lanie...Son nom ? Aucune importance. Des personnes comme elle, on préfère les oublier, mais on n'y arrive jamais. Encore moins si cette même personne, quelques heures auparavant, c'était attaqué à un être cher. Kohane laissa Lanie la railler comme elle l'entendait, en la regardant non pas d'un air moqueur, mais juste légèrement amusé. Kohane était de bonne humeur : elle avait finalement pût manger une gaufre au nutella, chose dont elle avait envie depuis quelques jours déjà. Lorsque le visage de Lanie changea radicalement d'expression lorsqu'elle vit les béquilles de la brunette, celle-ci s'attendit à toutes sortes de choses. Puis vinrent les menaces de Lanie.Kohane soupira, garda le silence quelques secondes puis prit la parole.

" Tu critiques mes actes sans même savoir ce que j'ai fait, et pourquoi je les ai fait..."
Kohane soupira de plus belle. " De toutes façons, je ne pense pas que ça t'intéresses de le savoir...Et mon état ne te regarde pas...Enfin, bon ! Personnellement, je ne suis pas venue en ville pour me battre ou me chamailler, mais juste pour passer du bon temps et me détendre ! Et je ne pense pas que tu veuilles vraiment te battre...quoique là, j'suis pas sure...Euh...En gros, c'est pas la peine de s'énerver pour des broutilles pareilles...Qu'en penses-tu...Lanie...c'est ça ?...Bon, pour être polie, je vais quand même me présenter : je suis Kohane Tsuyuri. Ma famille, tu la connais déjà...Pas besoin de t'en rappeler le nom, et enfin, mon statut ne te regarde pas ! Je pense bien que tu te contrefous de tout ça , mais bon, politesse exige, vu qu'à notre précédente rencontre, j'ai comme qui dirai "oublié" de me présenter..."
_________________
/#/ Atashi no yume /#/
/#/ Kohane's Theme /#/


Dernière édition par Kohane le Lun 22 Déc - 23:02 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Lanie Showcore ~

Kokuyo Clan

Hors ligne


Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 16
Localisation: « Si il vient un rêve d'amour, dois-je crier ?
Féminin Balance (23sep-22oct)
Vie:
Attaque: 155
Défense: 155
Vitesse: 155
Famille: Gang Kokuyo
Rang: Chef de Gang
Flamme: Flamme de la Brume

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 22:52 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

 
    « Tu critiques mes actes sans même savoir ce que j'ai fait, et pourquoi je les ai fait... »

    Lanie fit une grimace tout en haussant les épaules. Ca, le pourquoi du comment, elle n’en avait rien à cirer. Elle, elle ne faisait que constater. Constater que la jolie brunette baisée les pieds de sa toute divine chef, se laissant dominer par une mafieuse de bas étage qui ne méritait rien d’autre que le mépris de Lanie. Qu’avait elle accomplit, au juste, cette Toute puissante Toute puissante Pan pour être autant admirée, adulée par cette jeune fille ? Qu’avait elle accomplit pour mériter la sympathie de Lanie ? Rien en sa connaissance, elle n’avait même pas su se gérer pour l’accueillir décemment. Etait-ce digne d’un chef qui imposé le respect ? Non, vraiment pas. Et que cette gamine lui fasse la leçon ne l’enchantait pas franchement. Elle fit la moue, sentant l’excitation monter en elle à mesure qu’elle lui répondait.
    « De toutes façons, je ne pense pas que ça t'intéresses de le savoir...Et mon état ne te regarde pas...Enfin, bon ! Personnellement, je ne suis pas venue en ville pour me battre ou me chamailler, mais juste pour passer du bon temps et me détendre ! Et je ne pense pas que tu veuilles vraiment te battre...quoique là, j'suis pas sure...Euh...En gros, c'est pas la peine de s'énerver pour des broutilles pareilles...Qu'en penses-tu...Lanie...c'est ça ?...Bon, pour être polie, je vais quand même me présenter : je suis Kohane Tsuyuri. Ma famille, tu la connais déjà...Pas besoin de t'en rappeler le nom, et enfin, mon statut ne te regarde pas ! Je pense bien que tu te contrefous de tout ça , mais bon, politesse exige, vu qu'à notre précédente rencontre, j'ai comme qui dirai "oublié" de me présenter... »
    Elle était plutôt mignonne, Kohane. Un minimum de savoir vivre ‘faut dire. C’est pourquoi Lanie se radoucit, malgré son regard voilé par ses lunettes, elle sourit, un jolie sourire comme il était rare de la voir en faire. Elle ajusta son espèce de chapeau de cowboy et jeta ses pieds sur sa table. Elle continué tout de même son jeu de provocation. Puis, elle lui répondit tranquillement, après avoir baillé à s’en décrocher la mâchoire.
    «  Enchanté, Tsuyuri! Now, je saurais quel nom donner à mes hommes lorsque je leur demanderais d’assassiner en priorité le Bras Droit des Millefiores ! »
    Elle afficha un nouveau sourie, beaucoup plus satisfait. Comment avait elle deviné que Kohane était son bras droit ? Ben déjà, l’énergie qu’elle donné afin de la protéger coute que coute, au dépend de sa vie. Comment elle parlait d’elle comme étant le chef suprême, le bouddha de tous les bouddha, ce comportement hypocrite du genre «  je t’aime mais dépêche toi de crever afin que je reprenne ta succession ! ». Et cette fameuse Toute puissante Toute puissante Pan, qui l’avait elle-même protégé un peu trop intensément pour qu’elle ne soit qu’un simple mafioso. A moins qu’elles ne soient en couple ?
    « Mais avant, j’attendrais que tu sois totalement rétablis. Nous ne sommes pas des vautours. »
 

_________________
Mon Putain de Coeur fait Clic Cloc Ding Dong.
« Vous voulez dire sans Sex? Je veux dire sans passion. ♫


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Kohane

Millefiore Family

Hors ligne


Inscrit le: 05 Nov 2008
Messages: 90
Localisation: Bouquine dans un coin =w=
Féminin Taureau (20avr-20mai) 狗 Chien
Vie:
Attaque: 125
Défense: 125
Vitesse: 125
Famille: Millefiore
Rang: Bras Droit
Flamme: Flamme de la Pluie

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 23:30 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

Kohane fut surprise par l'attitude de Lanie. Tout d'abord, le fait qu'elle se soit radoucie, puis son sourire franc. Kohane ne s'y attendait vraiment pas. Cette leader du gang de Kokuyo l'intriguait. Mais malgré ça, Kohane gardait le sourire. Cela ne l'étonna pas vraiment lorsque son interlocutrice lui dit qu'elle envoiyerait des assassins contre elle, il faut avouer qu'elles sont ennemies. Kohane regretta un peu d'être entrée dans la mafia, si elle était une jeune fille normale, elle n'aurait peut être pas eût à se battre, et elle n'aurait pas eût cette peur d'être assassinée durant la nuit qui la tiraille chaque soirs. Il en aurait aussi était autrement avec Lanie, elles auraient peut êter put non pas être amies mais...disons juste en assez bon termes, en gros pas de menaces de mort prochaine ou autre. Mais le fait est là, la brunette est dans la mafia, et c'est tout.
    « Mais avant, j’attendrais que tu sois totalement rétablis. Nous ne sommes pas des vautours. »
Kohane garda le silence, inclinant un peu la tête. Pas en signe de faiblesse, non, juste ne pas trop montrer le sourire qui lui venait aux lèvres. Le seul problème quand on n'arrive pas vraiment à garder ses sentiments très longtemps caché, bah...On craque. Kohane releva brusquement la tête et fit un sourire des plus éclatant.

" Je pensais bien que tu n'était pas du genre à t'attaquer à une personne qui ne peut pas se battre normalement...C'est tout à ton honneur, Lanie...Et puis...Tu ne serais pas, par le plus pur des hasard, la leader des Kokuyo ? "

Comment en déduire ça : l'attitude de Lanie face aux autres dans la forêt et tout ce qu'elle sait sur la mafia = seul les membres du gang de Kokuyo déteste la mafia à ce point ; le fait que Lanie dise "mes hommes" = possibilité qu'elle soit la boss. C'est aussi simple que ça, mais bon, c'est pas si important que ça.
_________________
/#/ Atashi no yume /#/
/#/ Kohane's Theme /#/


Dernière édition par Kohane le Mer 10 Déc - 22:05 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Lanie Showcore ~

Kokuyo Clan

Hors ligne


Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 16
Localisation: « Si il vient un rêve d'amour, dois-je crier ?
Féminin Balance (23sep-22oct)
Vie:
Attaque: 155
Défense: 155
Vitesse: 155
Famille: Gang Kokuyo
Rang: Chef de Gang
Flamme: Flamme de la Brume

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 21:45 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

« Je pensais bien que tu n'étais pas du genre à t'attaquer à une personne qui ne peut pas se battre normalement...C'est tout à ton honneur, Lanie...Et puis...Tu ne serais pas, par le plus pur des hasard, la leader des Kokuyo ? » 

 
Lanie laissa la jeune fille s’exprimer, sans la couper, sans la brusquer. Alors ainsi, elle avait devinée son camp et connaissait l’existence du Gang Kokuyo ? Intéressant. L’entrain soudain de la Millefiores surpris Lanie, elle était vraiment trop impulsive, cette fille, mais ça lui donnait un caractère attachant. Même si la rebelle ne se l’avoué pas forcément, elle apprécierait avoir une fille comme elle dans ses rangs, cela donnerait une certaine vie à son gang assoiffé de vengeance et de rancœur envers les mafieux. C’est d’un geste simple et naturel que Lanie hotta ses lunettes mouches, balançant ses cheveux en arrière afin de dégager son visage, totalement aguicheuse. Elle afficha à nouveau un sourire, et dessina avec deux de ses doigts le V de la victoire. 
 
« Tu sais… Tu n’es pas si bête que tu n’en as l’air! Tu me semble bien mature, et fort bien intelligente. » 
 
Pour une fois, aucune trace d'ironie dans le ton de la meneuse Kokuyo. Seulement de la sincérité. Chose bien rare chez elle qui ne connaissait que mensonges, trahisons ou provocation. Et c’est avec une voix contenant un ton mystérieux qu’elle répondit à la Millefiores:

«  Je ne vais pas être impolie... Je vais répondre à ta question première. Et bien oui !  »

Le sourire de Lanie se transforma en un rictus méprisant. Rien que par son comportement, on pouvait comprendre que cette femme était une femme de pouvoir, ne vivant que pour elle. Chacun pour soit était sa devise... Bien peu de gens avaient acqueris un minimum de son "amitié". Et elle aimait cette ambiance tendu, distante, ca la faisait frémir. Malgré ses airs de démon, la jeune femme ne semblait pas vouloir la ratatiner, ou tout du moins pour le moment. Elle prenait son bain de soleil tranquillement et n’avait pas franchement envie de débuter les hostilités. Elle fairait une exception à sa devise. Elle avait besoin de la connaître un peu plus. Cette fille l’intéressait. Pourquoi ? Ca, ca ne regardait seulement qu’elle ! Seulement, ses plans étaient toujours d’actualité, et si elle désirait en savoir plus sur la Millefiores, elle ne délaissait pas son devoir de meneuse pour autant. Elle savait qu’il y allait avoir un terme à cette époque de mafieux. Qu’est ce qu’ils croyaient ? Que ces vieux corrompus arriveraient à la repousser ? Le temps de leur domination serait bientôt révolu. En un mouvement d'une souplesse remarquable, la jeune femme se retrouva debout, le torse bombé et le regard belliqueux.
 

_________________
Mon Putain de Coeur fait Clic Cloc Ding Dong.
« Vous voulez dire sans Sex? Je veux dire sans passion. ♫


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Kohane

Millefiore Family

Hors ligne


Inscrit le: 05 Nov 2008
Messages: 90
Localisation: Bouquine dans un coin =w=
Féminin Taureau (20avr-20mai) 狗 Chien
Vie:
Attaque: 125
Défense: 125
Vitesse: 125
Famille: Millefiore
Rang: Bras Droit
Flamme: Flamme de la Pluie

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 22:46 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

Kohane maintenait son sourire, heureuse de la franchise avec laquelle le leader Kokuyo lui parlait et elle pouvait enfin regarder son interlocutrice dans les yeux. De plus, qui ne sourirait pas après avoir reçu des compliments, surtout si ils viennent de quelqu’un’ qui la plupart du temps, d’arrogant et provoquant. La Millefiores rigola un peu lorsque Lanie lui fit le V de la victoire, un sourire sincère dessiné sur ses lèvres. Et lorsque la Dame lui confirma son hypothèse, Kohane souris de plus belle.  Il faut dire que logiquement parlant, les ennemis ne se font que rarement des compliments et des signes plus ou moins amicaux durant une conversation sur une petite terrasse des plus tranquille. On pourrait plus penser qu’elles s’insulteraient, mais non, c’est une bien trop belle journée pour faire cela. Le soleil brillait de mille feux, chauffant chaleureusement l’air qui fût balayé d’une douce brise. Les nuages, blancs et cotonneux, étaient éparpillés de-ci de-là dans le ciel dégagé de cette journée d’hiver. Kohane regardait le ciel, pensive. Qu’est-ce que Pan penserait de cet entretien inattendu entre elles, si jamais elle venait à le découvrir ? Elle lui ferait certainement la morale, ou elle ne lui parlerait tout simplement pas, ou au pire, elle la rétrograderait… Kohane pensa à toutes les scènes possibles, des meilleures aux pires, en passant par toutes les autres. En gros, beaucoup. Mais, en grande optimiste qu’elle est, Kohane arrêta vite tout cela, et se retourna vers son interlocutrice, elle récupéra au passage son sourire perdu lors de ses pensées.
 
" Hum…Navrée d’avoir laissé la discussion en suspens, j’étais plongée dans mes pensées..."
 
Elle rit doucement, mais de bon cœur. Elle réfléchit de nouveau, mais plus discrètement, et surtout, plus rapidement. Une question lui encombrait l’esprit depuis leur première rencontre, et elle réfléchissait au meilleur moyen de la lui poser, sans trop entrer dans sa vie privée. Puis elle décida de jouer « carte sur table », comme on dit.
 
" Depuis notre rencontre, il y a une question que je voudrais te poser…Pourquoi détestes-tu autant la mafia ? Tu n’es pas obligée de me répondre, c’est juste par pure curiosité. "
_________________
/#/ Atashi no yume /#/
/#/ Kohane's Theme /#/


Revenir en haut
Lanie Showcore ~

Kokuyo Clan

Hors ligne


Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 16
Localisation: « Si il vient un rêve d'amour, dois-je crier ?
Féminin Balance (23sep-22oct)
Vie:
Attaque: 155
Défense: 155
Vitesse: 155
Famille: Gang Kokuyo
Rang: Chef de Gang
Flamme: Flamme de la Brume

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 17:25 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

La Millefiores sembla soudain songeuse. Surprise par les compliments de la Kokuyo ou bien par l’approbation de la jeune femme ? Se demandait-elle comment se comporter avec la Leader des Kokuyo ? Lanie doutait, cette fille n’était pas calculatrice, ni du genre à se prendre la tête. Ou alors, les apparences étaient drôlement trompeuses. La brunette resta immobile quelques secondes, jusqu’à ce que la Millefiores articule quelque chose. 
« Hum…Navrée d’avoir laissé la discussion en suspens, j’étais plongée dans mes pensées... Lanie ne pu retenir un petit sourire. Comme si elle n’avait pas remarquée :p Elle roula des yeux et s’approcha de la table qu’occupait Kohane d’un pas dansant, aussi nonchalante qu’à l’accoutumée. Elle en profita pour récupérer le chocolat au passage, puis tira la chaise en face de « l’ennemi » et s’asseya, commençant à déballer le fameux morceau de chocolat noir. Contrairement à Kohane, le chocolat noir était son préféré. Bien fort comme elle aimée. Elle soupira de délice tandis que la curieuse Millefiores lui adressa ces mots. 
« Depuis notre rencontre, il y a une question que je voudrais te poser…Pourquoi détestes-tu autant la mafia? Tu n’es pas obligée de me répondre, c’est juste par pure curiosité. Tout d’abord, Lanie remarqua enfin que la Millefiores la tutoyé. Cela lui arracha un nouveau sourire ainsi qu’un regard complice. Et comme à son habitude, elle camoufla les apparences. Cette question la retourné littéralement. Des souvenirs qu’elle tentée vainement d’oublier refaisaient surface en elle comme une marée montante impossible à stopper. Elle avala sa bouchée de chocolat, son sourire toujours intact. 
« Ta meneuse doit être au courant, certainement. Tu le lui demanderas à elle, pas envie qu’on me traite de balance en plus de monstre. :3 » Et malgré son statut de monstre, ce pouvoir de crainte qu’elle dégagée presque malgré elle, elle était peut être la seule que l’amère défaite n’avait pas corrompu. Elle n’avait pas cherchée à utiliser ce pouvoir, n’avait pas cherché à le détruire non plus, ou à le manipuler. Son propre pouvoir lui suffisait déjà, et il ne détruisait jamais ce qui n’était pas sur son chemin.  
« Mais, et toi. Qu’est ce qui t’est passé par la tête pour entrer chez ces mafieux de bas étage? Une fille comme toi ? Je me demande. » 

_________________
Mon Putain de Coeur fait Clic Cloc Ding Dong.
« Vous voulez dire sans Sex? Je veux dire sans passion. ♫


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Kohane

Millefiore Family

Hors ligne


Inscrit le: 05 Nov 2008
Messages: 90
Localisation: Bouquine dans un coin =w=
Féminin Taureau (20avr-20mai) 狗 Chien
Vie:
Attaque: 125
Défense: 125
Vitesse: 125
Famille: Millefiore
Rang: Bras Droit
Flamme: Flamme de la Pluie

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 20:59 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

Le refus de répondre de la Dame n’étonna guère la Millefiores, il est vrais que celle-ci s’aventurait un peu trop dans l’intimité de son interlocutrice. Peut-être avait-elle réveillé de vieux souvenirs refoulés depuis fort longtemps ? Ou peut-être est-elle un peu trop curieuse au goût de la Dame ? Kohane n’en savait rien, et, pour respecter le silence de son interlocutrice sur ce sujet, elle laissa cela en suspens…
 
« Ta meneuse doit être au courant, certainement. »
 
Donc, Pan connaitrait le passé de la Kokuyo ? Il faudra que la brunette se renseigne. Mais elle n’a pas vraiment le temps, ni vraiment l’envie, là. Elle le saura bien tôt ou tard, elle a tout son temps.
 
«  Tu le lui demanderas à elle, pas envie qu’on me traite de balance en plus de monstre. :3 »
 
Sur le coup, Kohane fût plus que surprise, elle était tout simplement choquée. Pour elle, Lanie n’était pas un monstre, et elle ne pensait pas non-plus que c’était une balance, même si elle ne la connaît que depuis quelques heures. Certes, Lanie était assez…altière et présomptueuse, mais elle est ainsi, que cela plaise ou non. Comme Kohane le dit parfois, on n’est pas là pour plaire.
 
« Mais, et toi. Qu’est ce qui t’est passé par la tête pour entrer chez ces mafieux de bas étage? Une fille comme toi ? Je me demande. »
 
La jeunette regarda la brune droit dans les yeux, puis dévia un peu son regard. Elle essayait de se souvenir au mieux de son passé, chose qu’elle n’appréciait pas vraiment. Kohane n’était pas du genre à vivre dans son passé, à se remémorer son enfance. Elle pris une longue inspiration, expira et enfin, elle commença à parler. Son ton était bien plus calme, plus mature et réfléchit.
 
"Tout commença lorsque j’étais enfant. J’ai toujours vécu dans une famille simple et heureuse, enfin, ça, c’était l’avis de mes parents. Je n’étais pas si heureuse que ça, au contraire. Je m’ennuyais, ce qui m’avait poussé à lire énormément. J’étais assez…disons, solitaire et presque asociale. Je restais toujours dans mon coin, même mes sœurs et mon frère ne pouvaient me détacher de mes bouquins. Ma mère était une cuisinière professionnelle, et mon père un avocat. Celui-ci ne s’occupait jamais de moi, il gâtait toujours les autres, et ma mère, elle, elle voulait me transmettre sa passion pour la cuisine depuis le jour où elle m'a surprise dans la cuisine en train ,justement, de cuisiner. Puis, l’année de mes 9ans, on a reçu une invitation assez étrange. Elle était pour ma mère. Mon père avait déjà quitté la maison, mais bon, lui, on s’en fout. Revenons donc sur cet évènement. Ma mère voulait toujours que je devienne une…cuisinière…donc elle m’a emmené avec elle. Lorsqu’on est arrivée là-bas, je fus plus que excitée à la vue du grand bâtiment où ma mère allait cuisiner ; Oui, l’invitation, c’était pour que ma mère cuisine durant une grande soirée. Donc ma mère est allée directement en cuisines, alors que moi, totalement figée sur place, je restais à l’entrée du palace. Au bout d’un moment, une femme  m’a parlé. C’était ma future prof’ mafieuse, mais je ne le savais pas encore. Elle m’avait proposé de m’enseigner une cuisine assez spéciale : le poison cooking. J’en ai parlé à ma mère, mais tout ce qu’elle a compris, c’est que je voulais finalement suivre ses traces…J’avoue, ma mère est une cruche de première. Elle a donc acceptait de m’envoyer suivre les cours de Bianchi, la femme dont j’ai parlé. Personnellement, je voulais vraiment y aller, pour arrêter le train-train habituel. Je suis restée avec elle pendant 5 ans. C’était assez amusant. Chaque année, ma mère me demandait de lui cuisiner une de mes nouvelles recettes…Elle finissait toujours avec une intoxication alimentaire ! A la fin de ma 5ème année, j’ai arrêté les cours pour me mettre au combat rapproché avec des armes blanches. C’est même devenu ma spécialité première. Je me suis entrainée durant 5 autres années, puis, à la fin,  on m’a proposé d’entrer dans la famille Vongola…mais j’ai préféré aller avec les Millefiores, sans vraiment savoir pourquoi…Y’a des fois, je suis assez…space comme on dit. Voilà, tu sais toute mon histoire, et le pourquoi du comment."
_________________
/#/ Atashi no yume /#/
/#/ Kohane's Theme /#/


Dernière édition par Kohane le Lun 22 Déc - 23:15 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Sasori Mu-Gen

Cavallone Family

Hors ligne


Inscrit le: 15 Nov 2008
Messages: 63
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鼠 Rat
Vie:
Attaque: 125
Défense: 125
Vitesse: 125
Famille: Cavallone
Rang: Bras Droit
Flamme: Flamme de la Tempête

MessagePosté le: Sam 13 Déc - 20:43 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

Il arriva a la patisserie de Namimori,Kuryu se posa,il descendit de l'oiseau qui lui était rentré dans sa boîte,Sasori était affamé,il n'avait pas manger de gâteaux depuisdes mois et des mois!Il s'aprocha du contoir,il regardait tout les gâteaux,il se décida

Bonjour,pourai-je avoir se mille-feuille ?Il a l'air délicieux!

Biensûr! dit-elle avec un sourire a la bouche,Sa vous fera 1400yens

*il paya,prit son mille-feuille et alla s'asseoir a une table,il aperçu les deux filles,il est avez déja rencontré,mais il décida de ne pas les embéter,il déguster son mille feuille ravie!Son estomac ne lui faisait plus mal,il se sentit mieux*
_________________


Revenir en haut
Z@r@Ki

Cavallone Family

Hors ligne


Inscrit le: 24 Oct 2008
Messages: 161
Localisation: compiègne
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat
Vie:
Attaque: 160
Défense: 160
Vitesse: 160
Famille: Cavallone
Rang: Chef de Famille
Flamme: Flamme de la Tempête

MessagePosté le: Sam 13 Déc - 21:16 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

zaraki arréta la moto de sasori et alla s'assoir a coter de lui et il mit c'est pied sur la table



*pour un mafieux il est bizarre*



puis il vit lanie et kohane mais il ne bougea pas car il en avait marre de s'étre batu contre kid de plus il y avait beaucoupde monde






_________________


Dernière édition par Z@r@Ki le Dim 14 Déc - 12:29 (2008); édité 2 fois
Revenir en haut
Pan

Millefiore Family

Hors ligne


Inscrit le: 12 Nov 2008
Messages: 168
Localisation: devant mon PC
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon
Vie:
Attaque: 158
Défense: 158
Vitesse: 158
Famille: millefiore
Rang: chef de famille
Flamme: Flamme de la Tempête

MessagePosté le: Sam 13 Déc - 22:00 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

Pan arriva essoufflée. Elle n'était pas suivie d'un Ranmaru en colère noire, OUF ! Elle avança au contoir, regarda les listes de patisseries. Elle choisit un petit éclair au chocolat, elle fait attention à sa ligne, elle ! Après avoir été servie, elle se met à une table et l'éclair disparait comme un éclair dans son estomac. Elle resta assise sur sa chaise, à ce moment là, elle remarqua qu'elle n'était pas seule à la patisserie. Elle vit Sasori ; Zaraki ; Kohane, son bras droit et Lanie, une fille pes très amicale...  Elle soupira, il n'y avait donc aucun endroit où elle était tranquille ! 
Le temps passa très vite. Elle se demandait toujours pourquoi l'étrange boite de Kid l'avait fait réagir ainsi. Mais aussi, elle réfléchissait à la manière de canaliser et de contrôler complètement ses pouvoirs, car elle en avait perdu le contrôle, un instant, qui aurait pu être fatal à Kid...
_________________


Revenir en haut
Kohane

Millefiore Family

Hors ligne


Inscrit le: 05 Nov 2008
Messages: 90
Localisation: Bouquine dans un coin =w=
Féminin Taureau (20avr-20mai) 狗 Chien
Vie:
Attaque: 125
Défense: 125
Vitesse: 125
Famille: Millefiore
Rang: Bras Droit
Flamme: Flamme de la Pluie

MessagePosté le: Dim 14 Déc - 12:19 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

Attendant la réponse de Lanie, la brunette regarda les nouveaux arrivants. Il y avait beaucoup plus de clients que lorsque elle était arrivée, et certains d'entre eux lui rappelait quelque chose. Quoi ? Elle s'en souvenait vaguement. Cela lui reviendra en mémoire tôt ou tard, pas besoin de se presser. Deux petits couples s'installèrent non-loin de la table des deux brunes. Le premier couple, formés de deux personnes d'un âge avancé (pour pas dire vieux), bavardait tranquillement, une tasse de thé posée sur la table.  Le second couple, c'était des jeunes d'environs 14 ans, mimi tout plein. Ils se tenaient discrètement la main, rougissants. Kohane rit doucement, amusée de leur gène. Elle continua son "inspections des clients". Elle vit alors les deux personnes, deux hommes en l'occurrence, qu'elle avait vu au début de ses observations.  Le premier, qui semblait être le plus jeune, mangeait avec plaisir son mille-feuilles. La Millefiore rit de plus belle. Puis elle vit le second homme, qui, lui, observait les deux ennemies. Kohane regarda longuement son visage, et les reconnu presque aussitôt, lui et son compagnon. Ils étaient là, ce matin, dans la forêt. Des cavallones, d'après ses souvenirs. Normalement, ils sont alliés avec sa famille, donc elle ne risque rien. Par contre, ce n'est pas vraiment le cas avec Lanie, loin de là même. Réfléchissant au meilleur moyen d'éviter que Lanie ne commence à les provoquer, au risque de déclencher un combat dans une place bondée, un détail attira l'attention de Kohane. Une veste blanche...des cheveux de la même couleur...et cet air constamment ennuyé...aucun doutes possible, c'était Pan. Elle (<= Pan)  les (<= les 4 autres) regarda un petit instant, puis eut l'air pensive. Kohane, légèrement paniquée pour la suite des évènements, se retourna vers Lanie. Elle croisait discrètement les doigts, espérant que rien ne parte de travers.
_________________
/#/ Atashi no yume /#/
/#/ Kohane's Theme /#/


Dernière édition par Kohane le Mer 17 Déc - 17:28 (2008); édité 2 fois
Revenir en haut
Z@r@Ki

Cavallone Family

Hors ligne


Inscrit le: 24 Oct 2008
Messages: 161
Localisation: compiègne
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 鼠 Rat
Vie:
Attaque: 160
Défense: 160
Vitesse: 160
Famille: Cavallone
Rang: Chef de Famille
Flamme: Flamme de la Tempête

MessagePosté le: Dim 14 Déc - 21:23 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

zaraki mit ses pieds a terre

*on n'y va sasori j'ai hate de terminer nos projet pour étre tranquille !!*

il se leva et attendit sasori
_________________


Revenir en haut
Pan

Millefiore Family

Hors ligne


Inscrit le: 12 Nov 2008
Messages: 168
Localisation: devant mon PC
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 猪 Cochon
Vie:
Attaque: 158
Défense: 158
Vitesse: 158
Famille: millefiore
Rang: chef de famille
Flamme: Flamme de la Tempête

MessagePosté le: Dim 14 Déc - 21:32 (2008)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori Répondre en citant

Pan entendit Zaraki parler, elle était ailleurs. Son regard était vide, sans emotions. Elle ne bougeait pas, s'en était presque alarmant. Elle était tellement perdue dans ses pensées qu'elle ne réagissait pas à ce qu'il se passait autour d'elle. Au bout d'un moment, elle changea de regard. Elle fixait Lanie et Kohane. La conversation avait l'air tendue. Lanie avait toujours cette attitude bizarre, provoquante. Kohane ne semblait pas à l'aise, une impression ? Non, cela n'en avait pas l'air, elle semblait se poser des questions. Pan, quand à elle, avait fini de se poser des questions. Elle ne savait toujours pas quoi faire, et s'ennuiyait. Elle fixa alors Lanie, comme pour provoquer. Elle pensait bien que Lanie la regarderait, et dès qu'elle tournera la tête, Pan la regardera dans les yeux, et ne la lâcherait pas...
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:35 (2017)    Sujet du message: La pâtisserie de Namimori

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vive Reborn Index du Forum -> Le monde -> Le Japon -> Namimori
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Template :: RPG
Produit par :: Oyo
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

TOUS DROITS RESERVES Vive-Reborn © 2008, 2010 Vive-Reborn